Kragh Andersen, en solo et en costaud

7 octobre 2018 - 16:52

Le nouveau format de Paris-Tours, transformé par l’apparition sur le parcours de chemins de vigne non goudronnés, a donné lieu à une explication magistrale dans les 60 derniers kilomètres de course, où le peloton a été éparpillé par ces difficultés originales. La sélection a été essentiellement orchestrée par les formations AG2R La Mondiale et Quick Step, Niki Terpstra ayant été spécialement conquérant. Mais au sein d’un trio d’attaque qui s’est détaché dans la côte de la Rochère, Soren Kragh Andersen a pris une initiative payante à 11 kilomètres de l’arrivée. Le jeune Danois de 24 ans, battu sur l’avenue de Grammont par Matteo Trentin l’année dernière, a terminé en solitaire pour aller chercher la plus belle victoire de sa carrière. Niki Terpstra et Benoit Cosnefroy complètent le podium de l’édition 2019.

Chavanel dans l’échappée
Le peloton se réunit avec 153 coureurs à la suite du forfait de la formation WB Aqua Protect Veranclassic, en deuil après le décès de Jimmy Duquennoy. Le premier mouvement de la journée est initié au km 4 par Bernhard Eisel (Dimension Data), Sylvain Chavanel (Direct Energie) et Brian Van Goethem (Roompot-Nederlandse Loterij), suivis par Thibault Guernalec (Fortuneo-Samsic) puis par Dries De Bondt (Veranda’s Willems-Crelan) et Emiel Vermeulen (Roubaix-Lille Métropole), momentanément intercalés avant d’opérer la jonction au km 18. Leur avantage sur le peloton est alors de 2’ et s’accroit dans un premier temps à 3’15’’ au passage au km 50. Poussés par un vent favorable, les échappés enregistrent une moyenne de 51,2 km/h dans la première heure de course.

AG2R provoque une cassure
Bien que le peloton soit bousculé par des offensives collectives de l’équipe Quick Step notamment, la marge augmente jusqu’à un maximum de 5’40’’, atteint au kilomètre 58. C’est alors la formation FDJ qui manœuvre et rapproche le peloton. Mais après 110 kilomètres, l’équipe AG2R force l’allure et provoque une cassure temporaire. L’écart se réduit à 40’’, et trois coureurs profitent de l’aubaine pour sortir en contre-attaque : Tom Devriendt (Wanty-Gobert), Alex Dowsett (Katusha-Alpecin) et Johan Le Bon (Vital Concept) intègrent l’échappée au km 127. L’aventure se poursuit donc à neuf attaquants, bénéficiant au km 150 d’une avance de 1’40’’.

Terpstra à l’attaque
A l’approche du premier chemin de vigne (km 165), les coureurs des équipes AG2R et Lotto-Soudal haussent encore le rythme et y rentrent avec 20’’ de retard sur l’échappée, qui ne comprend plus que Devriendt et De Bondt. Derrière eux, les dégâts sont immédiats dans le peloton, éparpillé dès le deuxième chemin de vigne. Le duo de tête est repris à 45 km de l’arrivée, où le groupe principal a subi une sévère sélection : il ne comprend déjà plus que 34 coureurs. Dans le chemin de la Grosse Pierre (km 175), Niki Terpstra précipite la formation d’un groupe de 7 avec Philippe Gilbert, Soren Kragh Andersen, Jelle Wallays, Valentin Madouas, Pascal Eenkhoorn et Sep Vanmarcke, qui creuse un écart de 15’’ sur le peloton mais subit le retour orchestré par les coureurs d’AG2R. Particulièrement entreprenant, Terpstra suit une offensive de Kragh Andersen dans la côte de la Rochère. Le duo ainsi formé accueille à 25 km de l’arrivée Benoit Cosnefroy.

Kragh Andersen en solo
Le trio de tête rentre dans le chemin en côte du Peu Morier (km 192) avec 40’’ d’avance sur Valentin Madouas, Oliver Naesen et Sep Vanmarcke. Le peloton qui ne comprend plus qu’une dizaine de coureurs (Démare, Wallays, Gilbert, Benoot…) pointe avec une vingtaine de secondes de retard supplémentaires. A 12 kilomètres de la ligne d’arrivée, la confrontation se précise entre les deux trios, séparés de 45’’, tandis que le groupe Gilbert-Démare pointe à 1’15’’. Mais un kilomètre plus loin, Kragh Andersen accélère et dépose ses compagnons de route pour tenter sa chance en solitaire. Le Danois bénéficie de l’absence de réaction de Terpstra et Cosnefroy, qui bataillent 25’’ derrière lui pour la deuxième place… avantage pour le Hollandais.

Suivez-nous

Recevez les informations exclusives de Paris-Tours

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus